01/09/2011

Le Greenwashing à son paroxysme



Le Greenwashing est un terme anglophone qui peut être traduit par verdissement d'image. Il est utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable, avancées qui ne s’accompagnent pas de véritables actions pour l’environnement. Le Greenwashing trouve son origine dans la contraction des mots green (vert) et brainwashing  (lavage de cerveau).

Lucky Strike France, filiale du groupe BAT - troisième industriel du tabac au monde - , a décidé depuis quelques mois de suivre ce mouvement généralisé de l'éco-blanchiment. Les stratèges de l’entreprise de tabac ont remplacé le complexe (papier+métal) , situé entre les cigarettes et  le carton du paquet, par du papier théoriquement recyclable. Ils ne manquent d'ailleurs pas de le signaler à leurs consommateurs, sous la forme d'un petit papier glacé inséré dans certains paquets et contenant le texte suivant : 

Eco-engagement : la feuille d'aluminium à l'intérieur de votre paquet a été remplacée par du papier 100 % recyclable. La qualité de conservation reste inchangée.


C'est un exemple des plus typiques de l'éco-blanchiment, facilement reconnaissable comme technique de communication à ce qu'elle n'implique aucun changement réel de la politique d'entreprise mais seulement une modification dans l'approche publicitaire de la chose : Remplacer, dans un paquet de cigarettes pour le moment non recyclé, un complexe par un papier sans métal recyclable, tout en le signalant au consommateur à l'aide d'un papier glacé de fort belle qualité

Lucky Strike va même plus loin aujourd’hui en lançant un paquet aux allures de carton non traité, avec un logo FSC qui montre la lutte présumée de l’entreprise contre la déforestation. Les cigarettes sont d’ailleurs plus « vertes » car elles ne contiennent pas d’agents de saveurs et de textures.

Ce n'est pourtant pas comme si les industriels du tabac ne pouvaient rien faire de plus. En oubliant qu'elles sont la plus grande cause du plus grand nombre de morts évitables dans les pays développés, on notera que les filtres de cigarettes sont d'une toxicité environnementale avérée - notamment en ce qui concerne les ressources aquatiques, que du métal est inséré dans chaque cigarette pour accélérer sa consumation, ou que la culture du tabac n'est pas plus respectueuse des écosystèmes que les autres cultures intensives.

Nous pouvons constater que certaines grandes entreprises prennent les consommateurs parfois pour des ignares. Dans un monde où chaque société veut se démarquer de l’autre, le greenwashing est la tendance. Personnellement, je pense que c’est ce genre de publicité qui nuit à l’image de l’emballage. Beaucoup d’efforts sont faits pour réduire les déchets à la source ou changer les matériaux, par le biais de décrets ou de la volonté des entreprises, et ce genre de mauvaise publicité trompe le consommateur sur ce qui est réellement fait.

Sur ce vrai sujet de fond, que pensez vous du Greenwashing, de son avenir et des moyens pour lutter contre?


 
The Greenwashing at its peak

The Greenwashing is used by environmental groups to identify the communication efforts of companies on their progress in sustainable development that are not accompanied by real action for the environment. The Greenwashing stems from the contraction of the words green and brainwashing.

Lucky Strike France, a subsidiary of BAT - third tobacco firm in the world - decided few months ago to follow that widespread trend of eco-laundering. The strategists of the tobacco company replaced the complex (paper + metal), located between cigarettes and cardboard package, with paper theoretically recyclable. They communicate to their consumers with a small glossy ticket inserted into some packages and containing the following:

Eco-Commitment: the aluminium paper on the inside of your package has been replaced by the 100% recycled paper. The quality of conservation remains unchanged.

This is an example of typical eco-laundering, easily recognizable as a means of communication that it involves no real change in company policy but only a change in advertising approaches : Replace, in a pack of cigarettes currently not recycled, a complex with a recycled paper, while communicating to the consumer with a very beautiful glossy quality.

Lucky Strike now goes even further by launching a package that looks like a cardboard untreated with an FSC logo showing the fight against alleged deforestation from the company . Cigarettes are also more "green" because they contain no agents of flavors and textures.

This is not as if the tobacco companies could do nothing more. Forgetting that they are the biggest cause of the majority of preventable deaths in developed countries, it is noted that cigarette filters are a proven toxicity - particularly in regard to water resources, as the metal is inserted in each cigarette to accelerate its consumption, or the cultivation of tobacco is not more respectful of the ecosystem than other intensive crops.

We can see that sometimes some large companies are taking consumers for ignorant. In a world where every company wants to stand out from the other, greenwashing is the trend. Personally, I think it's that kind of publicity that damages the image of the packaging. Many efforts are made to reduce waste at source or change the materials, through decrees or the willingness of companies, and that kind of bad publicity is misleading the consumer about what is actually done.

On this leading subject, what do you think about Greenwashing, its future and the means to fight against?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire